Itinéraire Bis Gourmand et son petit bout de chemin

Emilie Se réinventer Leave a Comment

Depuis la création de ce site web en 2016, Itinéraire Bis Gourmand n’a cessé de cheminer. Aussi nous apparaissait-il important de partager avec toi lecteur, cette évolution.

De Co-oking à notre propre atelier

Tout a démarré chez Co-oking (cuisine partagée) à Anderlecht. Le marché était alors vierge avec une véritable demande de la part des consommateurs. Plusieurs enseignes se sont immédiatement tournées vers nos produits (La porte de la tortue, eFarmz, Sequoia, Belgomarkt…).

Conserve de betterave fermentée parfumée au citron et kombu. Cliché EJ, 2018

Puis le projet a fait un nouveau bond en avant. En octobre 2017, nous avons aménagé notre atelier à domicile à l’endroit où se situe notre potager, notre poulailler et notre ruche. Nous sommes désormais en mesure d’accroître notre capacité de production, d’améliorer l’accueil des participants à nos ateliers et de valoriser davantage tout ce que nous tissons avec le produit de nos expériences culinaires et potagères.

Plus encore, nous prenons la maîtrise de tous les aspects de notre process de production, allant des produits d’entretien (vinaigre et nettoyant multi-usage bio), à l’achat du matériel (de seconde main pour la plupart) et aux appareils électriques qui se limitent à un réfrigérateur, 3 néons led et le petit électroménager (robotcoupe, balance et presse agrume).

Les objectifs et développements d’Itinéraire Bis Gourmand

Les objectifs d’Itinéraire Bis Gourmand sont nombreux. Ils partent d’un objectif initial clair : vivre de la vente de conserves de légumes lactofermentés et animer des ateliers sur la fermentation. Cet objectif n’est pas une fin en soi mais un point de départ pour aborder de nombreuses thématiques qu’elles soient sociales, alimentaires ou environnementales.

 

Développer un écosystème

Cette nouvelle étape dans l’avancement de notre projet nous permet d’élargir grandement nos possibilités. Nous pouvons non seulement augmenter notre capacité de production de conserves destinées à la vente mais surtout, développer tout un écosystème où le potager, les poules, la ruche, les déchets organiques de la production deviennent interdépendants.

Coq basset de Liège perché sur la ruche Habeebee, cliché E.J. 2017

Ce cadre naturel est idéal pour l’organisation d’ateliers culinaires centrés sur la fermentation. Son objectif est de séduire toute personne qui y passera de manière à la sensibiliser aux questions environnementales (jardiner sans pesticide, diminuer le gaspillage alimentaire et la production de déchet, favoriser la biodiversité, limiter l’utilisation des énergies, manger de saison…). Il ne se veut ni dogmatique, ni culpabilisant mais inspirant !

La partie atelier culinaire stricto sensu se veut être un moment de partage et d’échange permettant de transmettre les savoir-faire développés au cours de nos expériences ainsi que ceux hérités au fil de nos voyages et de nos rencontres.
Dans la même optique, nous nous efforçons de séduire nos participants par le goût, leur donner l’envie et leur proposer des solutions simples, facilement accommodables avec les modes de vie actuels.

Les fournisseurs : un choix déterminant

Nous nous efforçons de maîtriser tous les aspects de notre production. Notre production est telle que les produits de notre potager ne peuvent suffire. Nous devons donc nous tourner vers des fournisseurs.

Un fournisseur doit en tout premier lieu vendre des produits de qualité. Nos fournisseurs sont tous certifiés bio mais cela ne suffit pas pour nous. Entre également en compte : la distance entre le lieu de culture et le lieu de transformation, la nature du circuit de distribution, le type d’agriculture pratiquée, le respect du travail du producteur.

Nous sommes parvenus à trouver des fournisseurs qui répondent à tous ces critères. Nous travaillons principalement avec Terroirist, qui achète à un prix juste les produits bio d’agriculteurs belges et les revend au secteur Horeca de Bruxelles.
Nous travaillons également en direct avec Daan Desmet, producteur bio situé à Dworp même !

Saline de Gilles Hervy, notre paludier, Cliché E.J. 2018

Reste pour nous un ingrédient indispensable à la lactofermentation : le sel. Dans la même optique que celle qui a guidé notre choix pour l’approvisionnement en légumes, nous avons souhaité partir à la rencontre de notre paludier. Nous nous sommes rendus à cette fin à Guérande, ville bretonne réputée pour la qualité de son sel. Notre choix s’est porté sur Gilles Hervy, petit paludier certifié Nature et progrès.

Le choix de nos fournisseurs et producteurs nous garantit la grande qualité des produits de base et est nous fait être en parfaite cohérence avec nos convictions.

Notre paludier et son épouse, Cliché E.J., 2018

Itinéraire Bis Gourmand en quelques chiffres

A sa création d’Itinéraire Bis Gourmand n’a voulu ou pu profiter d’aucun subside, soutien institutionnel ni même de crédit. Le pari était alors d’œuvrer à la réussite du projet en misant sur notre travail et notre créativité. Et ça a marché !

Parti de rien, Itinéraire Bis Gourmand c’est aujourd’hui :

  • Plus de 10 sortes de conserves de légumes lactofermentés qui évoluent au gré des saisons
  • Plus de 500 bocaux vendus par mois
  • 20 points de vente situés à Bruxelles et alentours (La porte de la Tortue, eFarmz, Sequoia, Belgomarkt, Lokale, La fruitière, Biostory, Paracelsus, FermentHings, la Biosphère, Agricovert…)
  • Plus d’un atelier par mois à domicile ou chez nos partenairesPlus de 650 followers sur FacebookPrès de 140 inscrits à la Newsletter

Trouver son équilibre :

Itinéraire Bis Gourmand se veut une entreprise artisanale. La qualité du produit est pour nous primordiale ! Et si, comme nous aimons le répéter, notre objectif est d’être viable et enviable, nous souhaitons rester une entreprise familiale. Certainement pas par manque d’ambition mais par souci d’équilibre entre la qualité du produit, la capacité de résilience et la créativité.

Conclusion

Itinéraire Bis Gourmand a encore du chemin à faire mais le projet est en bonne voie !

De plus en plus de consommateurs s’efforcent d’aller vers une alimentation plus saine, plus juste et plus durable, et leur intérêt pour la lactofermentation est grandissant.

Cette méthode de conservation s’inscrit parfaitement dans cette dynamique. Elle permet de limiter le gaspillage alimentaire, de produire des aliments sains et savoureux aux multiples bienfaits pour la santé et qui plus est, à faible coût énergétique.

Mais Itinéraire Bis Gourmand se veut être plus qu’une simple activité économique profitant de ce tournant dans les pratiques de consommation. Il est aussi là pour l’accompagner, lui offrir de nouvelles perspectives et l’inspirer.